Epilation définitive : tout savoir

L’été est là et c’est l’heure de détruire les vilains poils des jambes, des aisselles, des bras, du maillot pour les femmes. Pour les hommes, les poils ont surtout tendance à pousser sur le torse et sur le dos. On retrouve 3 modes d’épilation définitive mais ils ne s’adaptent pas à tous types de peaux. En outre, l’opération peut engendrer des complications. C’est pourquoi, la consultation obligatoire des spécialistes s’impose toujours avant le début des soins. Le point sur les techniques de l’épilation définitive.

Les trois types d’épilation définitive

Les centres d’épilation proposent l’épilation au laser, la lampe flash et l’épilation électrique. Le premier est idéal pour les personnes ayant une peau claire aux poils d’une couleur sombre. L’intervention sera effectuée sur une zone plus large. Ce faisant, l’épilateur se sert d’un laser qui émet une lumière. En absorbant cette lumière, le bulbe du poil disparaît sous la chaleur. Le nombre de séances de soins varie de 4 à 8 semaines selon l’état pileux de chacun. Un traitement de 4 ans s’avère également nécessaire après les soins. A noter que durant les séances de ce traitement onéreux, le port de lunettes est indispensable pour le patient. Cela le protège des rayons laser. Le traitement n’évite pas aussi les éventuelles sensations des douleurs sur les zones sensibles (comme celle de la lèvre supérieure par exemple).

La lampe flash, quant à elle, s’applique généralement sur la même peau que l’épilation au laser et aussi sur une zone peu limitée. Ainsi, les personnes ayant une peau noire, mate, ou hâlée ne conviennent pas non plus à cette technique. L’élimination progressive des poils par la chaleur se fait pendant une séance de 4 à 15 mn. Mais il est recommandé de faire plusieurs séances pour se débarrasser définitivement des poils récalcitrants.

Enfin, l’épilation électrique ou l’électrolyse consiste à faire passer une décharge électrique qui produit la destruction des poils. Plusieurs séances sont nécessaires car une séance ne traite qu’une petite partie. Comparée à l’épilation au laser, cette technique est moins prisée car elle est non seulement plus longue mais elle peut aussi laisser une légère cicatrice.

Contre-indications et précautions à prendre avant de faire une épilation définitive

Avant de procéder à ce type d’opération, il est nécessaire de faire le rasage de la peau au moins 2 jours avant. Pour se prémunir de risque de dépigmentation, il est aussi déconseillé de procéder à ces soins si on est de retour de vacances avec une peau bronzée. D’ailleurs, après l’intervention, il faut rester 1 mois à l’abri du soleil pour éviter l’apparition des taches brunes.

En outre, quelle que soit la technique d’épilation choisie, certaines personnes ne doivent en aucun cas faire cette opération. Il s’agit des gens ayant un système d’immunitaire déficient suite à une prise d’un certain type de médicaments. Les peaux sujettes aux problèmes de cicatrices, d’irritation, de coagulation ne doivent pas aussi subir cette opération. Il en est de même pour les peaux ayant des tatouages. Enfin, les femmes enceintes, celles allaitantes et les personnes présentant des symptômes de diabète ou d’épilepsies ne doivent pas non plus s’épiler avec ces 3 techniques.

tout-savoir-epilation-definitive